Le SHIATSU de votre spécialiste

Aucun avis actuellementAucun avis actuellementAucun avis actuellementAucun avis actuellementAucun avis actuellement(0)
Catégorie : Le shiatsu en général
Créé le samedi 1 janvier 2011 01:00
Mis à jour le jeudi 13 octobre 2016 17:00
Publié le samedi 1 janvier 2011 01:00
Écrit par Super Utilisateur
Affichages : 3990


 

 

Sophie Lazaridis

Spécialiste et Enseignante certifiée France Shiatsu.

 

Je pense que la pratique du SHIATSU est un véritable « Art de vie » comme la pratique de tout Art Martial.

J’ai pratiqué le Karaté pendant de nombreuses années en ayant à l’esprit qu’il me manquait quelque chose d’important sans jamais savoir quoi…

Aujourd’hui, après ma rencontre avec le Shiatsu, j’ai pu identifier ce qu’il me manquait, et mieux encore, m’employer à le combler. Par une pratique quotidienne, je m'emploi à démontrer que la pratique du Shiatsu et du Karaté est une véritable implication de soi-même, une manière de vivre.

 

Il faut sans cesse rechercher, apprendre, ressentir pour évoluer afin de progresser en ayant toujours à l’esprit que la perfection ne sera jamais atteinte puisque qu’elle n’est qu’utopie.

Il est intéressant de situer ces pratiques ancestrales afin de mieux comprendre,  les bienfaits d’une pratique  juste. Chacune apportera à l’autre une infinité de sensation et de complémentarité.

Nous savons que les Arts Martiaux ont fortement contribué à l’art du massage. En effet, j’ai pu constater que tout pratiquant d’art martial préfère se faire masser par un autre pratiquant, ayant approfondi sa connaissance du massage. Le pratiquant d’Art Martial aura une connaissance plus vaste des traumatismes, des blessures tant internes, qu’externes. Le massage nous aide plus particulièrement à nous débarrasser de la fatigue et de l’acide lactique accumulé dans les muscles après un entraînement. Il nous permet de récupérer, de mieux connaître et comprendre la structure du corps ainsi que le système de circulation du Ki.

Une bonne pratique du  Karaté ou de tout  art martial nous amène sur la voie de Wu Wei*, un état, traduit littéralement par « non agir ».

Wu Wei induit la non-violence, la violence étant un manque de maturité, un manque de maîtrise de soi, elle ne construit pas, bien au contraire elle détruit. Les différents faits historiques le démontrent bien.

La non-violence par opposition démontre une parfaite maîtrise de soi, il n’y pas de faiblesse dans le fait de ne pas agresser. Ne pas penser qu’il faut se laisser agresser sans répondre. Nous parlons là de sagesse, d’une parfaite maîtrise de soi, avoir de la retenue et du courage, de la réflexion, et apprendre à être fort.Tout au long de notre apprentissage des Arts Martiaux, tout au long de notre vie, nous apprenons à suivre cette Voie. En suivant cette Voie nous démontrons que les Arts Martiaux sont liés au Tao, et sont le support qui va permettre au corps d’avoir un contrôle sur l’esprit. 

Nous pouvons trouver dans les neuf  vertus du Samouraï tous les principes du Karaté ou de tout autre Art Martial. Ces valeurs communes définies par le code du « Bushido *» telles que le respect, la sincérité, la droiture, l’honneur, la modestie, le courage, ou encore le contrôle de soi, sont des notions essentielles.

En vivant notre Karaté tel que nous l’indique ces principes, soit : avoir un esprit clair et ouvert sur le monde et sur les autres, être à l’écoute et attentif,  respectueux de tout ce qui nous entoure, être fidèle à ses principes ainsi qu’à ses actes, être placé entre ciel et terre, nous permet d’avoir une pratique juste.

 

 

 

 L’homme entre ciel et terre.

 

Les neuf vertus directement tirées et influencées par la philosophie religieuse du Shintoïsme*, du Confucianisme*, nous amènent  sur le bon chemin et surtout à la découverte de Wu Wei. Ce texte est tiré du livre TAO-TÖ KING « livre sacré de la voie et de la vertu ».

Je ne peux m’empêcher de rappeler ces vertus,car je pense que tout Shiatsuki doit exercer en les ayant à l’esprit.

 

MEIYO / HONNEUR :

Qualité essentielle dans la poursuite de l’idéal de manière à avoir un comportement digne et respectueux.

CHUJITSU / FIDÉLITÉ :

Respecter toujours ses engagements vis à vis de nous-mêmes et des autres.

SEIJITSU / SINCÉRITÉ :

Être authentique, ne rien cacher, ne pas mentir.

YUUKAN / COURAGE :

Il nous permet malgré nos peurs et nos doutes de toujours avancer.

SHINSETSU / BONTÉ BIENVEILLANCE :

Être à l’écoute des autres et de toute chose.

KEN / MODESTIE HUMILITÉ :

Ne jamais se croire supérieur, rester à sa place.

TADASHI / DROITURE :

Rester toujours digne et dans le respect de ses idéaux.

SONCHOO / RESPECT :

En respectant les autres et les choses telles qu’ils sont, même et surtout pour leurs différences.

SEIGYO / CONTRÔLE DE SOI :

Ne pas se laisser submerger par nos sentiments, nos doutes, nos peurs et nos craintes.

En ayant et en gardant tout cela à l'esprit nous pouvons passer désormais à Wu Wei qui  nous amène  directement à une bonne pratique du Shiatsu tel que j’ai envie de le pratiquer et de le vivre. Wu Wei que nous recommande Lao-Tseu* est l’activité dans le mouvement, c'est-à-dire dans l’impulsion naturelle du Tao.

Le non-agir, ce n’est pas l’immobilité, la passivité ou le fatalisme. C’est lâcher prise, abandonner ses crispations, ne pas s’épuiser à essayer de changer ce qui est hors de  portée.

Pour  suivre la voie de Wu Wei, nous devons être des thérapeutes du « non agir ». Nous ne sommes que l’instrument, qu’un doigt qui montre le chemin, une main pour traverser la route.

Le Shiatsu est une technique de la main voulant dire littéralement « pression des doigts ».  La main et le corps sont les instruments du Shiatsuki*.

L’étymologie* du Shiatsu commence par la connaissance des différents Katas et la connaissance de soi. Toujours savoir où nous en sommes avant de donner un Shiatsu, afin de ne pas faire d’amalgame entre nous et le patient.  

J’ai découvert le Shiatsu à travers le Karaté. Je pense  que l’on ne vient pas à l’un ou à l’autre totalement par hasard, il y a forcément un commencement, une continuité et un accomplissement.

Le Shiatsu comme le Karaté est une philosophie de vie, une vie entière pour apprendre, une autre pour mettre en application et encore … les chinois ne disent-ils pas qu’il faut plusieurs vies pour parvenir à trouver la voie ? En faudrait-il sept pour y parvenir ?

 

 *WU WEI : Action sans action. La pratique du Wu Wei et l’efficacité de Wu Wei sont des principes fondamentaux de la pensée chinoise, ils ont été soulignés par l’école taoïste. L’objectif de Wu Wei est de parvenir à un état d’équilibre et  l’alignement parfait avec le tao. 

*BUSHI DO : Le cheminement du guerrier.

*SHINTOÏSME : Littéralement  « la voie des dieux », religion fondamentale la plus ancienne au Japon.

*CONFUCIANISME : La plus grande écolephilosophique, morale, politique et dans une moindre mesure religieuse de chine. 

*LAO TSEU : créateur du Taoïsme.

*SHIATSUKI : personne qui pratique le shiatsu.

*ÉTYMOLOGIE : Étude scientifique de la filiation ou origine d’un mot.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toulouse, cabinet et Formation Shiatsu. 

Cabinet Shiatsu, Formation Shiatsu à Fonsorbes Haute Garonne accessible facilement depuis Fontenilles, Saint-Lys, Muret, Tournefeuille, Plaisance du Touch, La salvetat saint Gilles, Leguevin, Pibrac,Toulouse, Colomiers, Auch, Samatan.  

Avis Utilisateur